Bus

La RATP et Île-de-France Mobilités aux côtés des agents pour faire baisser les incivilités à leur encontre

Entreprise de service public, nous desservons tous les territoires sans exception, et transportons 1,3 milliard de voyageurs/an sur notre réseau bus. Nos agents, au contact permanent du public, peuvent être amenés à gérer des situations tendues. Pour cela, nous mettons tout en œuvre avec le soutien d’Île-de-France Mobilités, pour être aux côtés de nos salariés et faire baisser les incivilités à leur encontre.

Sur les chiffres:

  • L’année 2017 a marqué une hausse de 9% des atteintes contre nos conducteurs de bus (à rapporter à nos 15 000 conducteurs opérant sur 350 lignes en Île-de-France).
  • L’année 2018 ne confirme pas cette tendance. A ce stade, nous constatons une stabilisation voire même une légère baisse des atteintes à l’encontre des conducteurs.

La RATP et Île-de-France Mobilités, conscientes de la difficulté du métier d’agent au contact permanent du public, consacrent des moyens humains, techniques et financiers importants, avec un budget de fonctionnement moyen de 100 M€ environ par an, afin de lutter contre ces incivilités. 

La RATP bénéficie en particulier d’une internalisation forte de la sûreté au sein de l’entreprise avec un dispositif de sécurisation articulé sur un maillage humain des territoires complété par la vidéo protection : 

  • 1 000 agents de sécurité (GPSR), soit une centaine d’équipes par jour sur le terrain. En outre, l’embauche de 100 agents supplémentaires est en cours ;
  • Une alarme discrète qui peut être déclenchée par les conducteurs à bord de leur bus en cas de fait de sécurité pour une intervention du GPSR ou de l’encadrement des centres Bus. Les interventions du GPSR se font en moins de 10 minutes plus de 8 fois sur 10, et ce, sur tout le réseau ;
  • Près de 50 000 caméras de vidéo protection (35 000 embarquées et 15 000 fixes dans les espaces).

Par ailleurs, la RATP forme ses conducteurs de bus à la prévention et à la gestion des conflits en formation initiale et tout au long de leur carrière. Lors de leur formation initiale obligatoire, les conducteurs de bus de la RATP sont formés à la prévention et gestion des conflits. Tout au long de leur carrière, dans le cadre de la formation continue, les machinistes suivent également des formations sur la prévention et l’approche des conflits afin d’appréhender les situations conflictuelles avec des voyageurs ou des automobilistes.

Des  formations en gestion du stress et des actions de prévention des risques environnementaux sont également dispensées.

D’autre part, de nombreux conducteurs et encadrants RATP interviennent pour des actions de prévention. Des ambassadeurs existent dans chaque centre bus (agents préventeurs) et interviennent auprès des établissements scolaires des villes qu’elle dessert avec des kits pédagogiques ou dans le cadre d’événements sportifs ou culturels. Ce sont en particulier les conducteurs de bus volontaires qui viennent dans les classes pour parler et informer les jeunes, notamment sur les questions d’incivilités et de solidarité. En 2017, ce sont près de 32 000 collégiens qui ont pu bénéficier de ces actions de sensibilisation, au travers de 479 interventions dans 250 collèges d’Île-de-France. Ces actions sont menées dans l’ensemble des départements de la région, selon le besoin des territoires établi sur la base de diagnostics de sécurité préalablement réalisés par les équipes de la RATP.

Enfin, avec le soutien d’Ile-de-France Mobilités, nous avons mis en place des actions supplémentaires en 2018:

- Plus forte mobilisation de nos agents de sûreté du GPSR, en hommes et en heures (109 équipes par jour vs 100)

- Le déploiement d’équipes civiles sur le terrain, dont l’activité est très encourageante

- Deux fois plus d’opérations communes avec la BRF sur les lieux plus criminogènes

- Et nous travaillons à de nouvelles actions comme renforcer la visibilité de nos agents et jouer ainsi sur la dissuasion.