Mobilité durable

Les lignes de bus 115 et 126 passent à l’électrique !

Île-de-France Mobilités poursuit ses investissements pour atteindre son objectif de transformation de la flotte francilienne en véhicules propres et lance avec la RATP deux nouvelles lignes équipées avec des bus 100% électriques de type Bluebus, conçus par le groupe Bolloré.
bus

C’est un des objectifs majeurs fixés par Île-de-France Mobilités : développer un réseau de bus propre pour les 9500 bus et cars de la flotte francilienne avec 100% de véhicules propres dans la zone dense en 2025.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, Île-de-France Mobilités et la RATP poursuivent le déploiement de bus électriques et biogaz sur le réseau francilien faisant ainsi de la Région Île-de-France une référence mondiale du transport public routier très bas carbone.

Après avoir entièrement équipé les 23 véhicules de la ligne 341 (Charles de Gaulle-Etoile / Porte de Clignancourt) en propulsion électrique, c’est au tour des 15 000 voyageurs quotidiens de la ligne 115 de découvrir ces bus propres et silencieux, conçus par le Groupe Bolloré et aux nouvelles couleurs d’Île-de-France Mobilités affichant ainsi son nouveau rôle d’Autorité Organisatrice des Mobilités Durables à l’échelle francilienne.

bus

10 nouveaux bus électriques circuleront sur cette ligne, qui dessert une partie de la Seine-Saint Denis entre la porte des Lilas et Château de Vincennes. Ces bus à la pointe de l’innovation en matière de propulsion électrique sont rechargeables en terminus avec une prise électrique normalisée.

10 autres seront également mis en service sur la ligne 126 (Parc de St Cloud – Porte d’Orléans) au premier trimestre 2018. Ces bus électriques de la ligne 126 seront quant à eux équipés d’un système de recharge partielle en terminus par pantographe inversé (dispositif articulé qui descend depuis un mat pour alimenter le bus au niveau de son toit).

Ces nouvelles technologies apportent aux bus électriques une autonomie plus importante. La recharge des batteries en terminus de ligne vient ainsi en complément de la recharge de nuit lors du stationnement au dépôt.

Pour Île-de-France Mobilités et la RATP, l’objectif demeure de tester différentes technologies à grande échelle afin de réaliser les choix des véhicules les mieux adaptés, les plus économiques et écologiques suivant la typologie de chaque ligne. Il va permettre de maîtriser toutes les technologies (charge lente en centre bus, charge partielle au terminus par prise ou pantographe…) en disposant ainsi d’un éventail complet de possibilités.

Pour le confort des voyageurs, ces bus sont équipés d’un nouveau type de chauffage qui fonctionne avec l’énergie électrique du véhicule alors que jusqu’à présent le chauffage des bus électrique était thermique et fonctionnait avec un carburant de synthèse issu de gaz naturel, le GTL.

Trois nouvelles lignes accueilleront prochainement des véhicules électriques :

  • La ligne 1 du réseau de R’Bus à Argenteuil, d’ores et déjà équipée de 4 bus électriques (Ebusco) et doit en accueillir 4 nouveaux dans le courant de l’année 2018
  • La ligne 23 du réseau de Versailles sera équipée du Bus APTIS du groupe Alstom
  • La ligne 72 dans Paris (Parc de Saint-Cloud - Hôtel de Ville) bénéficiera de 5 Bluebus dès 2018.

Début 2018, des appels d’offres vont être lancés par la RATP, à la demande d’Île-de-France Mobilités, pour un déploiement plus large de bus électriques et biogaz sur les lignes exploitées par la RATP.