Pour la planète et la ville
Un parc de bus 100 % écologique avec Bus2025
Alors que nous exploitons près de 350 lignes de bus en Île-de-France, nous nous sommes engagés dès 2014 dans une évolution technologique et écologique majeure, qui fera de nous les leaders mondiaux avec l’ensemble de nos 25 centres bus convertis à l’électrique et au biogaz à l’horizon 2025 ! C’est le plan Bus2025, qui répond à la volonté d'Île-de-France Mobilités de supprimer les bus diesel du réseau francilien. Dès 2025, le plan bus2025 permettra de diminuer de 50 % le bilan carbone de la RATP.

Des premières expérimentations concluantes

Sur la période 2015-2017, nous avons lancé un grand programme d’expérimentations d’autobus électriques en conditions réelles d’exploitation avec voyageurs. Objectif : préparer les appels d’offres pour l’achat de bus « en volume » - dont le premier a été lancé en janvier 2018 - pour des livraisons massives à partir de 2019.

Nous avons d’ores et déjà signé des accords pour expérimenter un bus standard électrique de chacun des constructeurs suivants :

·         trois européens, Heuliez Bus (France), Irizar (Espagne) et Solaris Bus & Coach (Pologne) ;

·         deux chinois : Yutong associé au Français Dietrich Carebus et BYD.

Ces bus ont été testés pendant plusieurs mois à partir de fin 2015 sur les lignes de référence 21 qui court du boulevard Haussmann au parc Montsouris et 147 entre l’église de Pantin et Sevran.

Ainsi, depuis septembre 2019, les lignes 28, 29, 67, 69 et 128 sont progressivement converties à l’électrique suite à la mise en service partielle des infrastructures de transformation et distribution électrique pour les centres bus de Lagny (Paris, XXe) et Corentin (Paris, XIVe).

Bus ecologique

La RATP et Île-de-France Mobilités ont également réalisé la convention complète d’une première ligne d’autobus standard électriques avec 23 autobus fournis par Bluebus, filiale du groupe Bolloré : la ligne 341, reliant la Porte de Clignancourt à la place de l’Etoile, depuis début 2017. La charge des bus se fait uniquement la nuit, en centre bus. Ils ont une autonomie de 180 km, avec une capacité supérieure à 90 voyageurs, comme les bus standard conventionnels. C’est une première européenne pour un parc de cette taille.

Île-de-France Mobilités et la RATP ont lancé fin 2016 une 2ème expérimentation visant à la mise en circulation de 20 Bluebus 12m supplémentaires avec une recharge partielle en terminus sur 2 lignes à partir de la fin d’année 2017.

En 2020, 154 bus électriques circulent sur notre réseau. Depuis 2015, près de 50 millions de voyageurs ont  voyagé dans ces bus électriques, pour une expérience silencieuse et neutre en carbone.

 

 

Développement de la filière biogaz

Depuis mi-2019, la RATP a mis en service les centres bus de Créteil (bioGNV), Lagny et Corentin (électrique). Les travaux d’adaptation débutent ou se poursuivent pour les autres sites. Les travaux sont déjà en cours sur 6 autres sites.
En parallèle, sous l’impulsion d’Île-de-France Mobilités, nos voyageurs circulent de plus en plus dans des bus neufs et modernes : au total, ce sont près de 350 bus électriques ou biogaz qui ont été mis en service depuis 2015. Pour intensifier le déploiement des bus sur les lignes, la RATP et Île-de-France Mobilités ont lancé plusieurs appels d’offres d’autobus électriques et bioGNV.
Ainsi l’appel d’offres de bus électriques, le plus important en Europe, a été attribué en 2019 à Alstom, Bolloré et HeuliezBus. La première commande de 150 véhicules a été passée en mai 2019. Les premières livraisons « série » liées à cette consultation auront lieu fin 2020, et ce jusqu’en 2022.

Une nouvelle consultation a été lancée en 2020 pour terminer le renouvellement de parc bus de la RATP et atteindre l’objectif de 100 % de bus propres.

 

La transition énergétique passe aussi par les bus hybrides

En attendant que les bus électriques développés par les industriels répondent aux contraintes techniques et économiques qu’exige l’exploitation en milieu urbain dense, nous nous équipons de bus hybrides. 

Le chiffre

1060
bus hybrides sont en circulation sur notre réseau en septembre 2020

Cette solution a pour avantage de réduire les nuisances sonores et les vibrations à l’intérieur du véhicule. C’est aussi une économie de carburant, de 20 % à 30 % par rapport à des véhicules diesel.